Éditions Robert Laffont, Collection R

442 pages

Catégorie : Young Adult

 

Quatrième de couverture

À 19 ans, Kaleb Helgusson se découvre empathe : il se connecte à vos émotions pour vous manipuler. Il vous connaît mieux que vous-mêmes.

Et cela le rend irrésistible.

Terriblement dangereux.

Parce qu'on ne peut s'empêcher de l'aimer.

À la folie. À la mort.

Sachez que ce qu'il vous fera, il n'en sera pas désolé. Ce don qu'il tient d'une lignée islandaise millénaire le grise. Même traqué comme une bête, il en veut toujours plus. Jusqu'au jour où sa propre puissance le dépasse et où tout bascule...

Mais que peut-on contre le volcan qui vient de se réveiller ?

 

Qu'en ai-je pensé ?

Étant devenue en quelques semaines « accro » aux chaînes littéraires sur Youtube, ma PAL a rapidement pris une certaine ampleur... et je ne pouvais bien évidemment pas passer à côté de ce bouquin dont on entend pas mal parler ! Dès le départ, j'ai été intriguée par son auteur, Myra Eljundir derrière laquelle se cache... Ingrid Desjours.

C'est avec une impressionplutôt positive que j'ai entamé ma lecture, et elle ne m'a pas lâché ! L'histoire tourne autour de Kaleb, jeune homme de 19 ans, qui se découvre empathe ( ! à ne pas confondre avec télépathe !). Il est en effet capable d'entrer dans le cerveau de ses interlocuteurs et de manipuler leurs pensées, sentiments, émotions...

L'intrigue met peut-être un petit temps avant de se mettre en place, mais une fois que cela démarre, on est embarqué dans l'histoire et on a vraiment du mal à interrompre la lecture ! Cela faisait très longtemps que je n'avais plus éprouvé ce genre de sensation ! Les chapitres se terminent à chaque fois (ou presque) avec de nouveaux éléments, et rien à faire, on a envie de connaître la suite !

Kaleb est un personnage très attachant, il découvre son don et est totalement désemparé face à ces « pouvoirs ». Seulement voilà...il ne les utilise pas toujours à bon escient... Concernant ce don toujours, Kaleb en trouve très facilement les origines, et j'ai trouvé cela un peu dommage. Une petite recherche Google, un passage sur un forum et hop l'affaire est dans le sac... trop rapide, selon moi. J'aurais préféré assister à des recherches un peu plus poussées.

Enfin, concernant la couverture : de premier abord, elle ne paie pas de mine , mais lorsqu'on la regarde d'un peu plus près...elle marque les esprits (le mien du moins :-) ! Je m'explique : ce n'est qu'en la regardant d'un peu plus près, que je me suis rendue compte qu'elle représentait, en fait, de la peau, tatouée... Ni plus ni moins, la peau de Kaleb ! Et c'est d'autant plus « impressionnant » que le papier utilisé pour l'impression est un papier de type "peau de pèche"...

Ce livre aborde une thématique toute autre que celle dont on a l'habitude de voir, et cela m'a beaucoup plu ! Enfin quelque chose de différent des vampires ou personnages fantastiques !

Évidemment, j'ai hâte de connaître la suite, et de découvrir les autres ouvrages de l'auteur.

 

Ma note : 4/5