Éditions Robert Laffont, Collection R

445 pages

Catégorie : Young Adult

 

Quatrième de couverture

Puissant et dévorant, le don d'empathie de Kaleb n'a cessé d'évoluer, le conduisant par-delà le Bien et le Mal...

Avant d'incarner l'Élu redouté de tous et de livrer une ultime bataille à ses ennemis pour sauver celle qu'il aime, le jeune homme doit accomplir une dernière mission : partir à la rencontre de ses ancêtres en se plongeant dans Le Livre du Volcan...

Organique, prophétique et vivant, l'ouvrage porte en lui l'empreinte des premiers enfants du volcan Eyjafjöll.

Son encre a coulé avec leur sang, et ses pages palpitent de leur fureur et de leurs passions. Car ce livre millénaire se nourrit des personnages qu'il rencontre, qu'il nous raconte...

 

Qu'en ai-je pensé ?

Point final de la trilogie, ce dernier tome fut, pour moi, une lecture difficile et finalement un peu décevante.

Nous avons entre les mains deux récits en parallèle : le fameux Livre du Volcan et la poursuite des aventures de Kaleb. Aventures qui prennent très peu de place par rapport au Livre du Volcan. J'ai en effet eu le sentiment que l'histoire de Kaleb et sa vie disparaissaient pratiquement pour faire une place beaucoup plus importante à celle de ses ancêtres.

Il va de soi que le travail de l'auteur est absolument remarquable, là n'est pas la question. Mais, pour ma part, j'aurais peut-être préféré un quatrième tome consacré entièrement au Livre du Volcan que de le retrouver « éparpillé » ici, pour au final s'y perdre un peu.      Grâce à lui cependant, nous apprenons une tonne de choses au sujet des enfants du Volcan et de Sentinelle et tout cela est véritablement passionnant. Ces personnages ancestraux sont également terriblement attachants (peut-être plus que Kaleb et ses comparses...)

Concernant l'affrontement final, là aussi je suis déçue... Je l'avais imaginé grandiose, percutant et bouleversant, mais au contraire tout se déroule très rapidement et en quelques pages à peine, l'histoire est bouclée... Je n'ai pas pu m'empêcher de me dire « tout ça... pour ça ?! ».

Vous l'aurez compris, du moins je l'espère, je ressors relativement mitigée de cette lecture et de cette trilogie. Autant le premier volet était accrocheur et percutant, autant ce troisième et dernier volet me laisse sur ma faim...

 

 

Ma note : 3/5